J’ai rencontré quelqu’un d’autre : comment l’annoncer à ma femme ?

avouer infideliteAvouer a ma femme que j’ai une maitresse

Vous avez rencontré une femme qui vous plaît, mais vous êtes déjà marié… vos pensées vont de plus en plus vers cette autre personne et vous souhaitez l’avouer à votre femme. Pourquoi le faire (ou non), et comment s’y prendre ?

Dire à sa femme que l’on a une maîtresse : pourquoi ?

La règle de base est de ne jamais avouer que l’on trompe quelqu’un… à moins bien sûr de tenir particulièrement à sa maîtresse et d’en être tombé amoureux, au point de ne plus vouloir vivre dans le mensonge, quitter sa femme et emménager avec son amante. Certains hommes, et vous en faites peut-être partie, veulent aussi mettre les choses à plat et être honnête dans la rupture. Car annoncer à sa femme que l’on a rencontré quelqu’un d’autre signifie que votre couple va se briser dans 99% des cas.

Comment annoncer son infidélité à sa femme ?

Choisissez le bon moment, à savoir celui où vous aurez tous les deux le temps d’en parler, aussi douloureux que cela puisse être. N’attendez pas d’avoir un avion deux heures après pour vous esquiver après avoir déposé une véritable bombe aux pieds de votre épouse ! Préférez un moment calme de la journée, propice à l’échange. Sachez aussi qu’il n’y a pas d’instant parfait pour ce type de discussion. Ce sera dur, des phrases que vous regretterez tous les deux seront échangées, et il n’y a pas de retour possible une fois l’aveu engagé.

Prenez des gants

Ce n’est pas parce que vous pensez vous séparer d’elle qu’il faut négliger les sentiments qui vont traverser votre femme. Choisissez bien vos mots et réfléchissez à l’avance à ce que vous allez lui révéler, et ce qu’il vaut mieux lui cacher. Que cela soit vrai ou non, évitez de lui faire des reproches sur la manière dont vous auriez préféré qu’elle se conduise, ou comment votre vie sexuelle est devenue détestable. Vous l’avez trompée et devez donc la protéger lors de cet aveu, pour qu’elle ait une chance de se reconstruire après l’adultère. Si les torts sont partagés, incluez-vous dans la manière de les amener et assumez votre part de responsabilité. N’allez pas lui raconter votre relation avec l’autre femme dans les moindres détails : cela la blesserait profondément et elle remettrait tout en question. Au lieu de cela, présentez les choses comme une situation que vous avez tenté de maîtriser mais qui vous a dépassé. Lorsqu’elle vous demandera “depuis combien de temps” ou “est-ce que tu aimes cette femme ?”, soyez honnête.

Que risque-t-il de se passer après avoir avoué votre infidélité à votre femme ?

A priori, le sol va s’écrouler sous ses pieds et elle va s’effondrer, soit de tristesse, soit de rage (voire les deux). Soyez prêt à entendre beaucoup de choses que vous n’oublierez pas de sitôt. Estimez tous les deux si vous souhaitez vous battre pour votre couple, ou si vous n’en avez ni l’envie, ni la force. Idéalement, vous devez avoir une vision claire de l’avenir avant de lui dire que vous avez rencontré quelqu’un d’autre : souhaitez-vous quitter votre femme et votre famille ? Avouez-vous pour tenter de repartir du bon pied en abandonnant votre maîtresse ? Si vous êtes clair avec vous même, la situation se rétablira plus vite, quelle que soit son issue.